Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Créer soi-même un brasero moderne

Brasero fait maison - ©Manmadediy.com

Brasero fait maison – ©Manmadediy.com

Cet article est un guide pour fabriquer soi-même un brasero (cheminée d’extérieur) de style moderne.

Au printemps ou à l’automne, on souhaite profiter de son jardin dès qu’il y a un rayon de soleil. Mais en soirée, la fraîcheur est vite présente et il est difficile de rester dehors sans avoir froid. L’une des solutions pour profiter de son terrain même quand l’air est frais est de mettre en place un système de chauffage extérieur. Il y a les parasols chauffants comme ceux que l’on trouve sur les terrasses des bars, mais ce n’est pas toujours très esthétique. On peut aussi installer une cheminée d’extérieure, appelée brasero. Avec ses flammes qui dansent au gré du vent, c’est magnifique. On en trouve dans le commerce (voir des exemples) mais on peut aussi choisir de le créer soi-même, et c’est bien ce que je vais vous montrer ici.

Cet article est une traduction et adaptation du tutoriel de ManMade.

Les outils et matériaux

Les matériaux et outils - ©Manmadediy.com

Les matériaux et outils – ©Manmadediy.com

Ce brasero est créé en béton. Cette matière robuste permet de le laisser tout le temps dehors car il résistera aux intempéries et elle lui donnera un aspect moderne et épuré. Si vous ne le faites pas trop grand, vous pourrez facilement le déplacer. Le feu sera créé grâce à du gel combustible, facile d’utilisation et rapide à chauffer. L’entretien sera aisé et ne nécessitera qu’un nettoyage de temps en temps.

Pour cette réalisation, il vous faut :

  • Un sac de béton prêt à l’emploi et un grand saut pour faire le mélange avec de l’eau.
  • Deux grands bols / saladiers pour faire le moule. Les dimensions sont au choix : plus les bols sont grands, plus votre brasero sera imposant. Dans notre exemple, le bol pour l’extérieur fait 43cm de diamètre et celui pour l’intérieur : 38cm, ainsi les parois feront 5cm d’épaisseur. Plus vous ferez un brasero grand, plus vous devrez avoir une épaisseur importante pour que l’ensemble soit solide.
  • De l’huile végétale et un pinceau.
  • Une truelle de maçonnerie de taille moyenne.
  • Des objets lourds comme des poids de musculation ou des roches.
  • Du papier de verre grossier et fin.
  • Une grille type barbecue avec un diamètre un peu inférieur à celui du bol intérieur, dans notre cas : 37cm.
  • Quelques galets / petites roches décoratives résistants à la chaleur.
  • Du gel combustible.
  • Les équipements de sécurité nécessaires pendant la réalisation : lunette, masque, gants.
  • Une bâche plastique ou un vieux chiffon.

Le moulage de la cuve

Le moule - ©Manmadediy.com

Le moule – ©Manmadediy.com

La forme et la taille de votre brasero sera défini par les deux bols que vous allez utiliser comme coffrage pour couler le béton. Vous pouvez choisir des bols avec des formes originales ou plus classiques. Sur les photos, celui extérieur est un bol à punch en plastique et celui intérieur est un cul-de-poule en inox.

La réalisation et le coulage du béton n’est pas très difficile si vous êtes bien préparé : installez-vous sur une surface de travail plane et résistante (le béton pèse lourd) à l’extérieur et disposez la bâche en plastique pour éviter de salir. Munissez-vous de gants et de vêtements appropriés au travail.

Enduisez les surfaces des moules qui seront en contact avec le béton avec de l’huile végétale de manière homogène afin de faciliter le démoulage plus tard.

 

Ensuite, vous allez préparer le béton. La quantité nécessaire dépendra de la grandeur de vos

Le béton - ©Manmadediy.com

Le béton – ©Manmadediy.com

bols et donc de votre brasero, mais il faut mieux en préparer trop que de se retrouver à court de béton pendant la réalisation. Dans notre exemple, environ 10kg du sac auront été utilisés. Mélangez la préparation pour béton avec de l’eau dans le saut prévu à cet effet. Vous devez obtenir une consistance assez épaisse comme de la pâte à biscuit.

Remplissez le bol extérieur à moitié avec du béton à l’aide de la truelle, vérifiez autant que possible qu’il n’y ait pas de bulle d’air emprisonnée. Enfoncez le bol intérieur et voyez à quelle hauteur le béton remonte sur les côtés. S’il n’y en a pas assez, retirez le bol intérieur, ajoutez du béton et recommencez. Si vous faites cela, assurez-vous qu’il ait toujours bien de l’huile sur les parois du bol.
Ensuite, placez les poids ou les roches pour maintenir le tout en place. Faites bien attention aux choses suivantes :

Coulage du béton - ©Manmadediy.com

Coulage du béton – ©Manmadediy.com

 

  • Quand vous placez le bol intérieur, assurez-vous qu’il soit bien centré pour avoir des parois avec une épaisseur homogène.
  • Gardez les deux bols bien de niveau pour avoir une jolie symétrie.
  • Ajustez la profondeur du bol intérieur et les poids pour obtenir le volume le plus important possible, afin que les réservoirs de gel combustible soient plus bas que le pourtour, tout en gardant une épaisseur correcte pour la solidité.

Pour avoir un joli aspect bien lisse, il faut expulser les bulles d’air qui peuvent être emprisonnées dans le béton. Pour cela, vous pouvez vibrer l’ensemble pour que les petites bulles remontent à la surface. Pour créer ces vibrations, utilisez un moteur ou un outil électrique.

Laissez le béton sécher selon les indications sur le paquet et l’épaisseur des parois créées, il faut généralement 48H.

Les finitions de la cuve

Lorsque que le béton a durci, vous pouvez enlever délicatement les bols qui servent de moule. Tapotez légèrement avec un maillet en caoutchouc et retirez dans un premier temps le bol intérieur, puis celui extérieur. Soyez prudent en manipulant la cuve en béton ainsi obtenue, elle est lourde.

Utilisez un papier de verre grossier pour nettoyer le rebord puis l’ensemble afin d’obtenir une forme arrondie. En faisant cela, il est préférable d’utiliser un masque et des lunettes de protection à cause de la poussière que cette étape va générer.

Faites de même avec un papier de verre plus fin pour éliminer les irrégularités et lisser le tout.

L’assemblage du brasero

Placez les cartouches de gel combustible. Vous pouvez en acheter dans certaines jardineries, magasins de bricolage, vendeurs de cheminées… On les trouve aussi sous le nom de gel éthanol.

Posez dessus la grille. Pour l’esthétisme, elle doit être en dessous du rebord de la cuve. La taille du maillage doit être adapté pour que les galets / petites roches que vous allez mettre ne passent pas à travers et bien évidemment, elle doit résister à la chaleur. Si vous n’en trouvez pas à la bonne taille, vous pouvez en couper une plus grande ou créez votre propose grille avec un treillis en métal.

Recouvrez la grille avec les galets ou petites roches que vous avez sélectionnés. Évitez les couleurs claires qui noirciront rapidement et assurez-vous d’utiliser une roche qui résiste bien à la chaleur, sinon elle risque d’éclater lors d’une utilisation prolongée!

Voilà, c’est terminé! Vous avez réalisé un brasero pour à peine quelques dizaines d’euros et sans trop d’efforts. Il vous permettra de rester dans votre jardin même après le coucher du soleil!

Mes astuces, alternatives et customisations

On a utilisé du gel combustible car c’est simple et rapide à allumer et à étreindre. Mais si vous préférez le crépitement du bois, rien ne vous empêche d’utiliser des rondins à la place du gel et des galets! Vous pouvez aussi transformer votre brasero en barbecue en utilisant du charbon de bois et une grille de cuisson qui reposera sur le rebord.

Enfin, si la couleur grise ne vous emballe pas, ajoutez du colorant spécial béton au moment de la réalisation de celui-ci. Sinon, une fois le brasero réalisé,vous pouvez le peindre ou l’enduire avec des produits qui résistent à la chaleur.

Alors, tentez par la réalisation de votre propre brasero?

Besoin d'un devis pour votre jardin?

Faites-en la demande! C'est gratuit et sans engagement.

16 réponses à Créer soi-même un brasero moderne

  • Wlodarczyk Méghan dit :

    Bonjour,

    Je trouve très intéressant cet article par contre j’ai beaucoup de mal à trouver les outils pour réaliser ce brasero chez nous.
    Par exemple pour les grand bols je n’ai pas réussis a en trouver auriez-vous un site à me communiquer ?

    Bien cordialement,
    Méghan.

    • Bertrand Lambert dit :

      Bonjour,
      Les grands bols (qui peuvent aussi être des saladiers) sont des récipients de cuisine. Vous les trouverez dans les grands supermarchés ou les boutiques spécialisées en équipement de la cuisine.

  • Laurine Jolly dit :

    Bonjour,

    Je trouve l’idée géniale !
    Comme je n’y connais pas grand chose, je me demandais si le beton chauffe une fois le brasero allumé ? Mon idée serait de l’intégrer à une table basse en bois… Et conçernant les galets, est-ce de la pierre naturelle ?

    Merci pour ce pas à pas et par avance pour votre réponse.

    Bien cordialement,
    Laurine

    • Bertrand Lambert dit :

      Bonjour Laurine,
      Il est effectivement possible que le béton chauffe, tout en sachant que selon la configuration du brasero, les flammes ne touchent pas directement le béton.
      Les galets sont en pierre naturelle. Il faut choisir une pierre qui supporte la chaleur. Les galets, quant à eux, seront bien chauds étant donné que les flammes les touchent.

      • Laurine Jolly dit :

        Merci de cette réponse !

  • Caroline dit :

    Bonjour,
    merci pour vos conseils,
    j’ai juste une petite question: En demandant des informations, on m’a averti sur le fait qu’une chaleur aussi forte pouvait abimer le béton..
    Est-ce vrai? Est-il préférable d’ajouter une couche d’un produit afin d’éviter cela?

    Encore merci,
    Bonne journée

    • Bertrand Lambert dit :

      Bonjour,
      Dans l’exemple, le feu est créé grâce à du gel combustible contenu dans des canettes, donc la chaleur est peu en contact avec le béton, sauf au niveau du bas des canettes.
      Dans le cas d’un brasero avec des bûches de bois, le béton noircira surement au contact des flammes mais ça se nettoie. Après, je ne suis pas sûr que ça altère la matière, à tester ou à demander à des professionnels du béton…

  • Bart dit :

    Bonjour
    Super idée.
    Toutefois je me demande si le gel combustible est sans odeur et quelle est la durée de chauffe pour un pot ?
    Avez-vous déjà réalisé un système similaire fonctionnant au bioéthanol (brûleur spécifique) ?
    Merci d’avance 🙂

    • Bertrand Lambert dit :

      Bonjour,
      Concernant le gel combustible, j’imagine que la durée, ainsi que l’odeur, dépendent des marques et de la contenance du pot.
      Les cheminées au bioéthanol possèdent un réservoir, il faut voir s’il est possible de mettre celui à l’extérieur et dans ce cas, l’adapter au brasero.

  • jean le roy dit :

    quelqu’un a trouvé des grand saladiers ? plus que 46cm…

  • mace dit :

    Bonjour,

    comment éteindre le feu, au travers des galets?

    • Bertrand Lambert dit :

      Bonjour,

      Prenez des ustensiles pour barbecue pour déplacer les galets et accéder au gel (vous aurez besoin de faire la même chose pour l’allumer).

  • Laura dit :

    Super idée, j’ai bien envie d’essayé pour notre terrasse.

    mais pour le moment, je ne trouve pas de « saladier » aussi grand. Par contre, j’ai un cache pot en argile, est ce qu’il ferait l’affaire si je mets une bonne dose d’huile ?
    ou alors investor dans un cache pot en plastique qui coute pas très cher…

    • J’ai peur que ça accroche sur le pot en argile car c’est toujours un peu rugueux.
      Le cache pot en plastique me parait être une meilleure solution.

  • Sandrina LANGLIN dit :

    bonjour – je voudrais commander du gel combustible. Je ne sais pas quoi acheter. Vous parlez de canettes (canettes de bière ou perrier ou autre en fer ? Vous achetez donc du gel en flacon ? Pas nécessaire de l’acheter en barquette ? Merci de votre réponse et belle soirée ou journée

    Je n’avais pas vu, je viens de découvrir les 3 pots avec l’éthanol rouge. Je peux le trouver où ?

    • Bonjour, tapez « gel combustible » dans votre moteur de recherche et vous trouverez des vendeurs sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus