nouveau

Le plan d’action pour aménager votre jardin en partant de zéro

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"9bd08":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"9bd08":{"val":"var(--tcb-skin-color-22)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"9bd08":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Découvrir maintenant !

Combien ça coûte de créer son jardin soi-même ?

C’est la grande question qui revient souvent : « combien va me coûter mon jardin ? ».

 

Si vous faites appel à un paysagiste pour le créer, vous le savez à l’avance grâce au devis.

Mais si vous voulez le faire par vous-même, c’est tout de suite plus compliqué.

Pourtant, c’est humain de vouloir savoir dans quoi vous vous embarquez.

De savoir combien va-vous coûter votre jardin avant de commencer les travaux.

 

Si vous cherchez sur internet, vous allez trouver des témoignages sur des forums.

De gens qui indiquent avoir dépensé 500€, 1000€, 3000€… pour aménager leur jardin par leurs propres moyens.

Mais même si vous savez ce qu’ils ont réalisé pour ce prix, cela ne signifie pas que vous voulez la même chose.
Les mêmes aménagements.
Les mêmes équipements.
Les mêmes matériaux.

 

Chaque jardin est unique et son aménagement dépend de son propriétaire.

Vous pouvez faire énormément de choses différentes.
Selon vos goûts.
Vos envies.

Alors les témoignages et les moyennes ne veulent rien dire !

 

Du coup, vous pourriez être tenté de définir ce que vous voulez.

Ça c’est bien.

Et d’étudier avec précision le coût de chaque élément qui va se retrouver dans votre jardin.

Ça c’est moins bien.

Car cela va être très long à faire.

Et pendant ce temps-là, votre jardin n’avance pas.

En plus, ce qui est valable au moment où vous faites toutes vos prévisions dans le détail, ne le sera plus obligatoirement 6 mois après, quand vous serez enfin prêt à commencer.

Le modèle de dalles que vous aviez sélectionné aura peut être changé de prix. Ou même, ne sera plus disponible ! Et il faudra recommencer le travail.

 

Voici ce que je vous propose :

Déjà, voir dans les grandes lignes ce que vous souhaitez dans votre jardin.

C’est à dire les différents aménagements : une terrasse pour manger, un potager, des jeux pour enfants…

Cela permet de savoir ce que vous aurez dans votre jardin et de réfléchir où répartir ces espaces sur votre terrain.

Il faut être sûr qu’il y ait de la place pour tout !

 

Puis, vous listez ce qui nécessaire pour chaque aménagement (construction, mobilier, équipement…).

Sans rentrer dans les détails.

Juste pour être sûr de ne rien oublier quand vous passerez à l’action.

Par exemple : vous souhaitez un espace terrasse pour manger, vous pouvez lister qu’il vous faudra créer une terrasse, achetez du mobilier (table et chaises), un système d’ombrage… Mais sans détailler les matériaux nécessaires ou le modèle pour chaque équipement.

 

Maintenant, vous avez dégrossi le travail.

Vous savez que ce vous aurez dans votre jardin.

Et au final, ça a été assez rapide à faire.

 

Puis, vous allez choisir l’aménagement le plus prioritaire.

Celui que vous voulez réaliser en premier.

Et à ce moment-là, vous rentrez dans le détail pour cet aménagement.

 

Par exemple, vous savez que votre priorité, c’est votre terrasse pour manger.

Vous listez les matériaux nécessaires à sa construction.

Vous choisissez un modèle de table et de chaises.

Etc…

Vous obtenez le coût total pour créer cette partie.

 

Et là, deux possibilités.

Vous avez assez d’économies : vous faites les travaux.

Vous n’avez pas assez d’argent pour le moment : vous attendez d’en avoir assez de côté.

 

Ça ne sert à rien de faire autre chose en attendant.

Car sinon, vous allez dépenser de l’argent et reculer encore un peu plus le moment où vous pourrez réaliser cet aménagement prioritaire.

 

Quand cette partie sera terminée, vous passez au prochain aménagement.

Toujours par ordre de priorité.

Ainsi de suite.

Votre jardin se crée au fur et à mesure.

Et vous pouvez en profiter même s’il n’est pas terminé.

 

Alors oui, vous ne saurez pas à l’avance le coût total de votre jardin.

Mais est-ce vraiment important ?

Ça sert à quoi de savoir que tel aménagement va coûter X euros, alors qu’il n’est pas prioritaire, que ce n’est pas celui-là que vous ferez dans les prochaines semaines ?

 

De toute façon, vous savez ce que vous voulez au final dans votre jardin.

Vous savez que vous allez réaliser tous les aménagements que vous avez listés au début.

Que les faire par priorité est logique.

Donc créer votre jardin au rythme de l’argent que vous avez de disponible est logique.

Peu importe que vous ayez besoin de 3 mois, 6 mois ou 2 ans pour tout réaliser.

 

Et au moins, votre jardin, il avance, il se crée.

Dès le premier aménagement réalisé, vous pouvez déjà profiter de votre extérieur !

Et ça, ça change tout.

 

Par contre, il y a certains pièges à éviter :

– Etre sûr que toutes vos envies soient bien réelles. Et ne pas réaliser des aménagements que vous n’utiliserez jamais.

– Définir correctement vos priorités.

– Etre sûr que les équipements que vous choisissez soient bien adaptés à l’utilisation que vous en ferez. Et ainsi éliminer les dépenses inutiles ou superflues.

– Eviter de créer des constructions trop complexes quand ce n’est pas nécessaire.

– Bien vous organiser lors des travaux pour que votre jardin ne se transforme pas en champ de bataille.

– Etc…

 

La méthode pour créer votre jardin vous-même, en dépensant le moins possible et en vous organisant pour faire les travaux par étapes, sans tomber dans les pièges, je vous la détaille sur cette page (cliquez ici).

 

A propos de l'auteur de cet article

Bertrand Lambert

Je suis paysagiste.
J'ai créé ce site pour fournir des informations fiables et des méthodes complètes aux personnes qui veulent aménager elles-mêmes leur jardin.
Plus d'infos

Recevez mes conseils directement par email 

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"cf6ff":{"name":"Main Color","parent":-1},"73c8d":{"name":"Dark Accent","parent":"cf6ff"}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default","value":{"colors":{"cf6ff":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"},"73c8d":{"val":"","hsl_parent_dependency":{"h":296,"l":0.86,"s":1.3}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je m'inscris !

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que vos informations soient utilisées pour vous envoyer des emails de conseils pour votre jardin en provenance de ce site.
Vos informations restent confidentielles. Elles ne sont pas partagées.

Voici d'autres conseils qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Cet article m’aide beaucoup. C’est exactement le type d’informations que je souhaitais avoir pour anticiper un projet de réaménagement. Je suis d’accord, je pense qu’il y a de nombreux critères à considérer et que tous les jardins ne sont pas les mêmes. Toujours repousser ne me mènera nulle part et je ne l’aurai jamais ce jardin !!

{"email":"Adresse email invalide","url":"Adresse du site web invalide","required":"Vous n'avez pas rempli tous les champs obligatoires."}