Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Clôture : les nouveautés 2014

Chaque année apporte son lot d’innovations en matière de jardin. Cet article est le premier d’une série consacrée aux nouveautés 2014.
J’ai pu les découvrir lors du salon Paysalia à Lyon, un événement réservé aux professionnels du paysage, où l’on rencontre les fabricants et distributeurs de matériels, végétaux et matériaux dédiés aux espaces verts.

Dans cet article, je vais vous présenter les nouveautés en matière de clôture de jardin.
La clôture est souvent peu prise en considération : elle est choisie à la va-vite pour grillager sa propriété, on opte pour un modèle vert, basique et on se dit que ce sera suffisant.
Pourtant, tous les jours, en sortant de chez soi, on va la voir. Il est donc intéressant de se pencher sur le sujet et d’en choisir une esthétique, durable, en rapport avec le style de sa maison et de son jardin.
Depuis des années, les fabricants ont fait de gros efforts pour créer des modèles qui se sortent de l’ordinaire et qui sont personnalisables. Voici un tour d’horizon de la clôture de 2014 par type de matériaux.

La clôture acier

L’acier est la matière la plus utilisée pour créer des grillages. Elle est résistante et malléable pour créer différentes formes. Grâce à une plastification à la couleur souhaitée, elle est personnalisable et ne craint pas l’humidité.

Dirickx

Dirickx est connu comme fabricant de clôture classique pour l’extérieur. Mais cette année, ils sortent un concept de clôture modulaire et personnalisable. Nommée Lookx, cette collection se compose d’éléments de 20 à 40cm de haut à empiler vous permettant de créer une protection allant jusqu’à 1,80m de hauteur.

Deux styles existent :

  • Moderne, nommé « Trendy« , avec des tons allant du noir au gris clair. On retrouve 4 éléments à superposer :
    • Des lames en bois composite.
    • Des « bacs à remplir » similaires à des gabions étroits qui pourront accueillir des pierres, des galets ou encore des piquets d’ardoise.
    • Des décors ajourés et semi ajourés en fils et plaque d’acier selon la transparence que vous souhaitez obtenir.
  • Rustique, nommé « Cottage« . Dans ce cas, on a plusieurs nuances de bruns, du vert et du rouge pourpre. Comme précédemment, on retrouve les mêmes types de modules :
    • Des planches en bois composite.
    • Des gabions à garnir de pierres ou encore des rondelles de bois.
    • Des décors végétaux plus ou moins ajourés.

www.dirickx-cloture-lookx.fr

Normaclo

Totem Ronel de Normaclo

Totem Ronel de Normaclo

 

Normaclo est surtout présent dans les barrières d’espaces publics. Ce fabricant s’était fait remarqué il y a quelques années avec sa collection Oobambou où les clôtures avaient des formes rappelant des tiges de bambou.

Cette année, ils ont encore innové et ont travaillé avec un artiste, Christophe Ronel, pour créer des « totems » décoratifs qui viennent s’intégrer à des grilles barreaudées. Différents motifs aux inspirations diverses sont disponibles, plusieurs largeurs et hauteurs existent et on trouve même des déclinaisons pour les portails et portillons de jardin.
C’est une jolie façon d’apporter de l’originalité à une clôture, au départ, basique.

www.normaclo.com

 

Bipalis

Lambert-clôtures a une façon différente des fabricants précédents d’innover. Au lieu de créer une nouvelle clôture, il utilise un de leur concept qui a fait ses preuves pour le décliner avec de nouvelles utilisations.
Ce concept, c’est Bipalis. Une clôture à double paroi spécialement étudier pour accueillir des plantes grimpantes et ainsi créer une occultation comme une haie. L’intérêt est que de nombreuses plantes grimpantes poussent plus vite que les arbustes de haie, on peut aussi jouer sur la transparence en utilisant des grimpantes plus ou moins fournies en feuilles, ou encore prendre des plantes caduques ou annuelles qui créeront un écran végétal l’été et laisseront passer la lumière l’hiver.

Le concept de base permettait déjà bien des possibilités, mais grâce à un nouveau système d’accrochage vous pouvez l’utiliser sur les murs d’un bâtiment. Cela permet d’agrémenter la façade sans pour autant que les plantes grimpantes ne viennent s’accrocher directement sur le crépis avec leurs crampons et d’utiliser des végétaux à vrilles qui n’aurait pas pu s’installer sans une armature. Les plantes sont dissociées du mur et il suffira de dévisser le support pour revenir à l’aspect de départ.

L’autre innovation est la possibilité d’utiliser Bipalis pour créer des murs végétaux. Ces concepteurs ont choisi d’utiliser la sphaigne pour cela, reconnue pour sa capacité à retenir de grandes quantités d’eau.

Enfin, vous pouvez même créer des toitures végétalisées beaucoup plus simplement qu’à l’accoutumé. Habituellement, la création d’un toit végétal est assez complexe avec des techniques bien spécifiques. Mais en utilisant Bipalis avec de la sphaigne de façon horizontale et sur plots pour les surélever par rapport au sol, on obtient facilement un parterre végétal!

www.bipalis.com

La clôture en aluminium

L’aluminium est l’autre métal utilisé pour la fabrication de clôture. On le retrouve surtout pour des panneaux occultants avec un grand choix de couleurs.

Aluclos

Aluclos fait depuis quelques années des clôtures, portillons et portails en aluminium dans des formes assez simplistes. Cette année, une nouveauté était présente sur leur stand (mais pas encore commercialisée) : des plaques découpées avec des motifs. Un seul était montré mais d’autres devraient suivre.
Il faudra donc être encore un peu patient.

www.aluclos.com

Volpro

Dans le même esprit, j’ai découvert Volpro, une société alsacienne, elle aussi, spécialisée dans la clôture aluminium. Il y a bien sûr des claustras simples, mais aussi des plaques découpées avec des motifs aux inspirations végétales.

J’ai beaucoup aimé leur nouveauté, un panneau avec un système d’inclinaison des lames comme un store vénitien. Cela vous permet de régler l’occultation et donc le passage de ma lumière, très pratique!

www.volpro.com

La clôture bois – Braun & Wurfele

Le bois est sûrement le premier matériau à avoir été utilisé pour créer des clôtures. Il reste très présent surtout pour des panneaux occultants car c’est un matériau qui revient bien moins cher que l’aluminium (même si on en trouve à tous les prix selon la qualité souhaitée) et qui apporte un côté naturel toujours appréciable dans un jardin.
On a souvent l’image du panneau assez basique vendu dans les magasins de bricolage, mais des fabricants ont misé sur la qualité et l’esthétisme et proposent chaque année de nouveaux modèles, y compris dans le style moderne.

Braun & Wurfele est une entreprise allemande spécialisée dans les terrasses et constructions en bois. Si leurs nouveautés 2014 au niveau des clôtures n’étaient pas encore été dévoilées lors du salon Paysalia, ils présentaient des modèles de 2013, toujours d’actualité.

J’ai beaucoup aimé le panneau « Tailor » dont les lames en bois horizontales ou verticales sont espacées de quelques centimètres et le fait qu’elles ne sont pas collées au cadre donne un aspect de légèreté.

L’autre nouveauté est de coupler un cadre en bois avec un remplissage en textile micro aéré pour laisser passer le vent et une partie de la lumière. Cela facilite grandement l’entretien car seul l’encadrement nécessitera un traitement pour garder sa couleur d’origine.

Les lames de bois inclinées ont aussi la cote, créant une certaine intimité sans pourtant autant avoir un « mur de bois » assez lourd visuellement. C’est le cas du panneau « Ellipso » aux formes rectilignes traditionnelles et du panneau « Dream » qui se démarque par ses poteaux arrondis, qui en plus, peuvent être agrémentés d’un éclairage décoratif.

Enfin, la société a créé un modèle alliant le bois et le verre permettant de jouer sur les transparences et de laisser passer une partie de la lumière du soleil.

Vous l’aurez compris, la grande tendance est de s’éloigner du panneau entièrement plein pour se diriger vers des modèles plus légers visuellement et laissant passer une partie du soleil.

www.braun-wuerfele.de/fr/

La clôture résine – Cclôt

J’avais déjà vu sur des photos de réalisations de paysagistes avec des clôtures composées de tiges entremêlées, un peu comme un plessis en noisetier mais qui semblaient être dans une autre matière.
J’ai été heureux de découvrir ces modèles sur le stand de CClôt.

Cclôt est avant tout un fabricant de clôture métallique avec des modèles basiques que l’on retrouve chez tous les fournisseurs, et d’autres qui sortent de l’ordinaire, comme par exemple Déco+, un remake de la clôture « parisienne » aux formes arrondies mais en plus moderne et plus rigide.

Mais ce sont donc ces panneaux occultants en résine qui m’ont attiré chez eux. Ils n’en sont pas les créateurs, juste les distributeurs. Deux gammes existent : avec de fines lames ou de petits rondins, rappelant le noisetier et disponibles dans de nombreux coloris. Ce matériau est issue du recyclage du plastique et donne un effet naturel mais sans les contraintes d’une matière végétale moins durable dans le temps.

www.cclot.fr

Les gabions – Tripakt

Les gabions sont de plus en plus présents. Au départ, réservés à la retenu de terre dans des lieux publiques ou naturels, on les trouve de plus en plus dans les jardins privés pour créer différents niveaux ou encore comme mur de séparation entre plusieurs propriétés. Je vous avais parlé de ces modèles, rempli de pierres ou de galets, spécialement étudié pour créer une clôture minéral dans ce précédent article. Certaines sociétés sont spécialisées dans cette fabrication, et des constructeurs de grillages, toujours plus nombreux, modifient leurs modèles pour les rendre compatibles avec ce genre réalisations.

Ce qui m’a attiré chez Tripakt, ce n’est donc pas la nouveauté d’un système vu et revu, mais plutôt le niveau de finition apporté aux gabions. Avec un encadrement métallique, on a l’impression d’un module beaucoup plus travaillé esthétiquement que les cages en acier que l’on voit habituellement. De plus, on le peut peindre par thermolaquage avec plusieurs couleurs au choix. Enfin la taille de la maille permet d’y insérer des remplissages originaux comme des pommes de pin!
Ce modèle est uniquement conçu pour faire de la séparation, pas de la retenue de terre. Avec une hauteur maximum limitée à 1,50m, il peut être posé sur un muret pour le rehausser.

www.tripakt.eu

Les murs végétaux – Air Garden

Les murs végétaux ont la cote depuis plusieurs années, mais ils ne sont pas toujours faciles à réaliser du fait de contraintes techniques telles que le choix du support, du substrat dont lequel pousseront les plantes ou encore du système d’arrosage indispensable.

Air Garden l’a bien compris en créant des modules prêt à l’emploi et empilables, facilitant ainsi leur mise en œuvre.
On peut donc mettre différents éléments les uns au-dessus des autres afin d’obtenir la hauteur souhaitée. Ils sont fixés entre des poteaux dans lesquels le système d’arrosage (et d’éclairage, si besoin est) est dissimulé. Même la pompe gérant le goutte à goutte est intégrée dans le module le plus bas. Il suffit donc de raccorder les tuyaux pour obtenir un mur végétal prêt à fonctionner.
L’autre innovation est de pouvoir mélanger les remplissages des modules : on peut y mettre du substrat (terreau) pour la pousse des plantes (décoratives ou potagères), mais aussi des pierres pour créer des gabions ainsi obtenir un mur alliant le végétal et le minéral.

www.air-garden.com

Il s’agit d’un grand article, j’espère qu’il ne vous aura pas donné mal à la tête 😉 Mais les nouveautés en matière de clôtures sont nombreuses et c’est une façon simple de personnaliser sa propriété et son entrée!

Et vous, quel type de clôture avez-vous?

Une réponse à Clôture : les nouveautés 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus