Comparateur de prix pour le jardin

Sécateur

Un jardinier qui se respecte devra toujours avoir à proximité son sécateur. Cet outil manuel trouve son utilisation dans les opérations de coupe de tiges et de branches fines. On l’utilise généralement pour la cueillette de fruits mais aussi pour la taille de petits rameaux d’arbustes.

La sélection d’un sécateur pas cher est primordial. Le choix de la lame jouera de beaucoup sur son efficacité. On distingue les sécateurs à lames courbes, droites ou franches, qui sont les modèles les plus répandus dans le commerce pour les particuliers. Ils sont adaptés à la taille de bois vert car ils coupent de façon nette. Les sécateurs à enclume se reconnaissent de par leur contre-lame qui est plate et plus large que celle des autres modèles. On tend à les délaisser car ils écrasent la tige plutôt que de la sectionner de façon nette. Ils sont donc plutôt adaptés pour le bois mort.

Enfin, vous avez les modèles à crémaillères qui permettent de démultiplier votre force de coupe. Ce type de sécateur favorise la réitération de vos gestes dans le cas de tiges plus ou moins dures qui ne peuvent être coupées en une seule fois.

La fréquence d’utilisation de ce matériel sera aussi un point à étudier. Il est bon d’orienter votre choix vers des modèles professionnels car ils sont plus fiables pour des usages intensifs et prolongés. Bien évidemment, ils coûteront aussi plus chers que les sécateurs pour particuliers. Cela a surtout à avoir avec l’efficacité de la lame qui tendra à s’abîmer plus vite pour les modèles d’entrée de gamme. Privilégiez pour cela les versions en inox ou en acier forgé.

Pour protéger votre outil de la rouille et pour éviter qu’ils ne propagent des maladies d’un végétal à l’autre, n’oubliez pas de désinfecter les lames du sécateur avec de l’alcool. Veillez aussi à vous munir d’un gant pour éviter les risques d’ampoules.