Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Plan de jardin : ne faites pas les mêmes erreurs que tout le monde

Si vous souhaitez créer votre jardin vous-même, faire un plan est une étape indispensable.

Vous n’êtes pas convaincu par cette affirmation ?

Je préfère vous le dire très clairement, si vous commencez les travaux dans votre jardin sans avoir fait un plan au préalable, vous courrez à la catastrophe.

Imaginez-vous en train d’assembler votre abri de jardin et puis vous dire « ah zut, j’aurais dû le mettre ailleurs, ça aurait été plus pratique » ou encore, après avoir construit votre terrasse, vous dire « je l’ai faite trop petite pour mettre ma table et mes chaises ».
A ce moment-là, vous auriez le choix entre détruire ce que vous avez fait pour recommencer, ce qui prend du temps et de l’argent car il faut racheter les matériaux, ou vous résigner à conserver ce que vous avez fait mais qui ne vous convient pas tellement. Aucune de ces deux « solutions » n’est vraiment attrayante ! Ce genre d’erreur peut être évité en faisant un plan.

Il faut bien comprendre qu’il y a deux phases quand on crée son jardin. La phase de réflexion et de conception, où l’on élabore le plan en déterminant tous les éléments que l’on souhaite retrouver dans son aménagement, leurs emplacements pour que ce soit pratique, leurs dimensions selon leur utilité, la position des allées, des plantes… Cela peut prendre un peu de temps, mais c’est l’une des clés de la réussite.
Et seulement ensuite, vient la phase de création, celles des travaux, où l’on a plus qu’à suivre le plan tel un guide.

 

Oui mais voilà, cela peut vous paraître impressionnant de créer un plan si vous n’avez pas l’habitude.

Vous vous demandez comment le faire concrètement ? Et aussi, vous pouvez avoir du mal à vous projeter, c’est-à-dire à imaginer ce que le plan donnera en vrai, sur le terrain, surtout au niveau des dimensions.

Je vais vous donner plusieurs techniques pour éradiquer ces appréhensions et vous éviter de faire les mêmes erreurs que beaucoup de monde.

 

Non un logiciel ne va pas vous aider, au contraire

Beaucoup de personnes font l’erreur de vouloir créer le plan de leur jardin sur un logiciel, pensant que ça sera plus simple.

C’est une grosse erreur, car si vous n’avez pas l’habitude, vous allez utiliser plus d’énergie à maîtriser le logiciel qu’à réfléchir à votre jardin. C’est une perte de temps et en plus, cela risque de vous limiter. Par exemple, si vous voulez faire une jolie forme toute en courbe pour un massif et que vous ne savez pas comment dessiner cela sur le logiciel ou que la forme obtenue n’est pas harmonieuse, vous allez vous retrouver bloqué.

Il est beaucoup plus simple de faire son plan, à la main, avec un crayon et une feuille de papier. Ainsi, vous n’aurez aucune des limites techniques que vous impose un logiciel. Vous serez libre de dessiner le plan en suivant vos idées.

En plus, un logiciel ne fait que recopier ce que vous lui dites, jamais il ne vous donnera des idées. C’est comme lorsque vous voulez rédiger une lettre, vous la tapez à l’ordinateur, mais ce n’est pas le logiciel qui vous dit quoi écrire, c’est vous qui apportez les idées, le logiciel ne sert qu’à faire la mise en page.
Pour le jardin, c’est pareil, aucun logiciel ne vous dira comment aménager votre jardin.

 

En plus, je trouve qu’on est beaucoup plus créatif et qu’on a beaucoup plus d’idées quand on est face à une feuille de papier avec son crayon, que devant un écran d’ordinateur, vous ne trouvez pas?
Moi-même qui suis paysagiste, je conçois toujours les plans des jardins de mes clients à la main, avant de les recopier sur informatique juste pour que « ça fasse propre ».

 

Donc vous le voyez, vous avez tout à gagner à faire un plan à la main.

 

Oui mais voilà, le souci quand on n’a pas l’habitude de faire un plan, c’est de ne pas vraiment visualiser ce que ça va donner sur le terrain. Et du coup, on peut se laisser tenter par un logiciel qui vous promet une vue en 3D du résultat – mais là encore, il faudra maîtriser le logiciel pour arriver à dessiner son jardin en trois dimensions. C’est une perte de temps et beaucoup de monde abandonne car ils n’arrivent pas à représenter ce qu’ils veulent.

Je vous propose donc une série d’astuces simples à mettre en œuvre, pour vous rendre compte du résultat avant même d’avoir commencé les travaux.

 

Dessiner les éléments du plan… dans votre jardin

Probablement qu’en dessinant votre terrasse sur votre plan, vous vous demandez si elle sera assez grande ? Et il n’y a rien à faire, un plan ça vous parle difficilement, même si on vous dit qu’elle fera 4m par 5m, ça ne vous exprime rien. Vous devez la voir en vrai pour vous rendre compte. Rien de plus simple.

Allez dans votre jardin, prenez une bombe de peinture de marquage, des piquets et de la ficelle, ou encore de la craie si vous êtes sur une surface dure et dessinez les contours de votre terrasse. Vous pouvez ainsi vérifier si ses dimensions vous conviennent, par exemple en plaçant le mobilier de jardin que vous avez déjà.

Vous pouvez même faire l’inverse : d’abord délimiter sur le terrain l’emplacement de votre future terrasse et sa taille, puis, quand le résultat vous convient, vous la dessinez aux bonnes mesures sur le plan.

Vous pouvez faire la même chose pour tous les éléments de votre aménagement. Vous souhaitez un potager? Vous arrivez peut être à vous imaginer sur le terrain quelles dimensions il doit avoir par rapport aux différents légumes que vous voudriez cultiver, mais sur un plan, ça ne vous parle pas. Délimitez-le d’abord dans votre jardin, avant de le reporter sur le plan.

 

Et pour la 3D ?

Vous vous dites que tout cela c’est bien pour délimiter les emplacements et les surfaces de chaque élément qui composera votre jardin, mais comment faire pour déterminer les hauteurs ?

Par exemple, quelle hauteur doit faire ma haie pour me cacher du voisin ou encore, quelle taille devrait faire la statue que je souhaite mettre pour qu’elle soit bien visible sans pour autant paraître immense ?

Demandez simplement à quelqu’un de se mettre à l’emplacement de votre future haie ou sculpture et rendez-vous compte si elle doit faire la même taille que votre ami (mesurez-le!), 1,5 fois sa taille, 2 fois sa taille… Si vous n’avez personne vous la main pour vous aider, vous pouvez aussi faire cela avec une bêche ou un grand bâton planté dans le sol.

 

Avec ces techniques, vous n’aurez plus peur de faire un plan et de vous tromper dans les dimensions, vous pourrez tout visualiser directement sur le terrain, dans votre jardin.

Et si je peux vous donner un dernier conseil, et pas des moindres, sachez que la meilleure façon de réussir votre jardin sans vous tromper, c’est de suivre une liste d’étapes indispensables que j’ai regroupées dans un guide gratuit intitulé « Les 5 étapes pour réussir l’aménagement de votre jardin » (la création du plan est l’une de ces étapes, mais il y en a 4 autres à découvrir). Vous pouvez y accéder en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Besoin d'un devis pour votre jardin?

Faites-en la demande! C'est gratuit et sans engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus