Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Les iris : pas uniquement pour les milieux humides

Dans cet article, je vais vous présenter différentes variétés d’iris que vous pourrez planter dans votre jardin, y compris si celui-ci n’est pas humide.

On a souvent l’impression que les iris sont des plantes de berge, c’est à dire qui vivent avec les pieds dans l’eau ou du moins, dans une terre en permanence humide. Ce préjugé est dû aux iris des marais (Iris pseudacorus) que l’on trouve à l’état naturel en Europe et qui, effectivement, vivent en milieu humide.
Pourtant les iris que l’on plante dans les jardins et qui ont justement le nom d’iris des jardins (Iris germanica – vous les trouverez aussi sous l’appellation d’iris barbus) s’adaptent à des conditions beaucoup plus communes.

A la découverte des iris des jardins

Si leurs tiges vertes et érigées n’ont rien d’exceptionnel, leurs fleurs, quant à elles, sont très prisées. Leurs 6 pétales délicats (enfin plutôt 3 pétales et 3 sépales pour les botanistes avertis) se déclinent dans une incroyable gamme de couleurs allant du bleu au violet, mais aussi dans les tons roses, oranges ou encore jaunes, sans oublier les versions blanches et celles pratiquement noires. En plus, leur « barbe » à la base du pétale peut se parer d’une autre teinte donnant ainsi un effet bicolore.

Leur culture

Les iris des jardins aiment être en plein soleil pour bien pousser et fleurir, à la rigueur sous une ombre légère si vous vous trouvez dans une région chaude.

Le sol doit être bien drainé, donc pas d’eau stagnante contrairement à l’idée reçue, et il doit être neutre ou calcaire.

Les iris sont des plantes vivaces rhizomateuses. Attention lors de la plantation, il faut que le rhizome ne soit que partiellement enterré, il doit dépasser un peu au-dessus de la terre.

Les variétés

Les iris des jardins se déclinent en trois groupes qui se différencient par la taille de la plante et par la période de floraison.

Les iris nains (Iris Barbata-nana)

Comme son nom l’indique, c’est la version la plus petite avec 20 à 40cm de haut selon la variété. Elle fleurit en avril – mai.

Les iris intermédiaires (Iris Barbata-media)

Ils mesurent de 40 à 60cm de haut et fleurissent en avril – mai, un peu après les versions naines.

Les grands iris (Iris Barbata-elatior)

Ces derniers sont les plus grands et peuvent atteindre 1m de haut. Ils sont les plus tardifs avec des floraisons entre mai et juin.

Découvrez d’autres exemples de variétés.

Et vous, avez-vous des iris dans votre jardin?

Une réponse à Les iris : pas uniquement pour les milieux humides

  • Ong-Mat dit :

    Il existe également des iris bulbeux qui fleurissent en même temps que les jonquilles au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus