Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Faut-il utiliser des plantes annuelles dans son jardin?

Quand on aménage un jardin, on met en place des arbres, des arbustes et des plantes vivaces. Tous ces végétaux sont pérennes, c’est à dire qu’ils sont capables de vivre plusieurs années. Cette logique est bonne, car en prenant ce type de plantes, vous n’avez à investir qu’une seule fois dans des végétaux qui se développeront au fil des ans et au bout de quelques années, vous profiterez d’un jardin mature avec des massifs bien étoffés.

Mais dans ce cas, faudrait-il exclure les plantes annuelles, dont la durée de vie est inférieure à un an, de nos jardins? Et les utiliser uniquement pour garnir les parterres de fleurs des villes?
Non! Il existe deux façons d’intégrer des plantes annuelles dans un jardin privé.

Plantes annuelles ©Field Outdoor Spaces-Flickr (Creative Commons)

Plantes annuelles ©Field Outdoor Spaces-Flickr (Creative Commons)

En attendant que les autres plantes poussent

Les plantes annuelles, qui ne vivent que du printemps jusqu’aux premières gelées, possèdent quelques avantages sur les végétaux pérennes : elles poussent rapidement puisqu’elles atteignent leur taille adulte en seulement quelques mois et elles ont souvent une floraison impressionnante.

La première utilisation qu’on peut en faire est de s’en servir les premières années de la création ou du réaménagement d’un jardin, en complément des autres végétaux plantés (arbustes, vivaces) qui seront encore jeunes et peu développés. Elles permettront d’apporter du volume et de la couleur.

Ainsi entre deux plants de vivaces n’ayant pas encore pris trop d’ampleur, on peut intercaler une annuelle qui viendra garnir le massif ou la plate-bande. Il faut juste faire attention qu’elle ne fasse pas concurrence aux végétaux pérennes et ne les empêche pas de se développer.

Comme il existe des plantes annuelles de grandes tailles, on peut les utiliser pour doubler une haie encore petite.

Les annuelles grimpantes pourront venir créer de l’intimité en poussant sur un treillis qu’une vivace grimpante n’aura pas encore colonisé du fait de son jeune âge…

Alternance de cosmos (plante annuelle) et de miscanthus (graminée vivace) ©Eden-design.fr

Alternance de cosmos (plante annuelle) et de miscanthus (graminée vivace) ©Eden-design.fr

Pour que les massifs ne se ressemblent pas d’une année sur l’autre

L’autre possibilité est de laisser des espaces libres dans les massifs de vivaces ou d’arbustes pour accueillir des plantes annuelles. L’intérêt est de changer d’espèces d’annuelles d’une année sur l’autre, pour ainsi obtenir un aspect et des couleurs différents selon les années.

Ce principe est aussi applicable dans les bacs de plantations pour agrémenter une terrasse.

Et vous, avez-vous planté des annuelles dans votre jardin?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus