Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Comment aménager l’entrée extérieure d’une maison

Quand on a une maison et que celle-ci n’est pas accolée à la rue, il y a un espace par lequel on passe pour pouvoir entrer.

L’aménagement de cet endroit est très important et ne doit pas être pris à la légère car vous l’emprunterez et le verrez plusieurs fois par jour, à chaque fois que vous sortirez et que vous entrerez chez vous. Il doit être pratique mais aussi esthétique afin de mettre en valeur votre habitation.

Dans cet article, je vais vous donner mes conseils pour aménager au mieux votre entrée de maison.

L’allée

Obligatoirement, il va falloir créer une allée entre la porte d’entrée et la rue. C’est l’élément le plus important car cet espace est un avant tout un lieu de passage. Vous utiliserez cette allée plusieurs fois par jour et cela par tous les temps et en toute saison. Il faut donc bien réfléchir au côté pratique.

Son tracé

Je vous conseille fortement de faire un tracé direct (ligne droite) ou, pour plus d’originalité, de réaliser des décrochés qui seront petits ne pas créer de détours. De même si votre allée est en courbe, celle-ci doit être que légèrement arrondie.

Si, en plus du cheminement piéton vers l’entrée, vous avez une allée de garage en parallèle, je vous conseille de créer un passage entre les deux. Ainsi, si vous pourrez facilement accéder à la porte d’entrée en sortant de votre voiture.

Sa largeur

Comme c’est l’accès principal à votre maison, il doit être assez large pour que deux personnes puissent se croiser, qu’on puisse accéder à l’entrée avec une poussette, etc… Je vous conseille une largeur de 1,20m.

Les matériaux

Pour le revêtement de l’allée, prenez un matériau pratique, utilisable quelle que soit la météo. Evitez donc les matières glissantes (d’une manière générale, évitez tout ce qui glisse dans un jardin mais à plus forte raison sur une allée principale – sachez néanmoins que la plupart des matériaux prévus pour l’extérieur ne sont pas trop glissants).

Si vous êtes dans une région où il y a du gel ou de la neige en hiver et que vous épandez du sel sur vos allées, prenez un matériau qui résiste à cela (c’est indiqué dans les catalogues des fabricants). N’oubliez pas que quasiment tous les végétaux détestent le sel, il est donc préférable d’utiliser du sable. Il est sans risque pour les plantes et moins agressif pour les dalles et les pavés.

Evitez les pas japonais pour ce type d’allée. Ils sont à réserver aux accès secondaires car ils sont bien moins pratiques qu’une allée traditionnelle.

L’escalier

Si votre porte d’entrée est plus haute que le trottoir, vous allez devoir créer des marches.

S’il s’agit juste d’une ou deux marches, elles seront intégrées à l’allée, mais au-delà, il faudra créer un véritable escalier.

Concernant le tracé, les recommandations sont les mêmes que pour le cheminement : ne pas créer de détour, aller au plus direct ou alors avec des petits décrochés.

Si l’escalier est assez haut, je vous recommande de créer des bacs de plantation autour, de différentes hauteurs, afin de casser l’effet imposant qu’il peut avoir. Ou sinon, vous pouvez simplement agrémenter la pente de végétaux.

La clôture

Le fait de clôturer ou non cet espace vert est un choix qui vous appartient. Vous devez le faire en prenant en compte la sécurité, le fait d’avoir des animaux de compagnie, que des enfants jouent sans surveillance dans votre jardin, etc…

Une alternative consiste à clôturer le jardin sur les côtés et à l’arrière de votre maison, sans pour autant fermer la partie du devant afin de laisser l’entrée facilement accessible.

Si vous souhaitez mettre en place une clôture esthétique en PVC ou en aluminium par exemple, optez pour un modèle en adéquation avec votre portillon et votre portail (forme et couleur).

L’éclairage

L’éclairage doit, avant tout, être fonctionnel afin que vous puissiez bien voir votre allée et votre escalier quand vous rentrez chez vous une fois la nuit tombée.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • Un éclairage en hauteur : cela peut se faire avec des bornes de moins d’un mètre de haut qui possèdent une lumière orientée vers le bas ou avec des lampadaires.
  • Un balisage créé grâce à des spots encastrés de part et d’autre de votre allée.

Certaines personnes installent un spot puissant en façade de l’habitation et dirigé vers l’allée. C’est une mauvaise idée car cela vous éblouit quand vous vous dirigez vers l’entrée.

Avant d’engager des frais, vous pouvez aussi vous demander si l’éclairage public n’est pas suffisant?

Plus d’infos sur les solutions d’éclairage dans un jardin.

Les végétaux et le gazon

Bordures végétales de chaque coté d'une allée et gazon ©bhg.com

Bordures végétales de chaque coté d’une allée et gazon ©bhg.com

Jusqu’à présent, nous nous sommes intéressés aux éléments pratiques (mais qui peuvent être esthétiques). Nous pouvons maintenant nous concentrer sur la décoration avec entre autre les végétaux et le gazon.

Concernant le gazon, il peut être incorporé à votre aménagement si celui-ci est assez grand : ça ne sert à rien de mettre de la pelouse sur un petit espace car ce sera contraignant à tondre. Pensez au fait que vous devez pouvoir y accéder facilement avec votre tondeuse. Si ce n’est pas le cas, rabattez-vous sur du gazon synthétique ou des plantations.

Des végétaux assez hauts peuvent vous permettre de gagner en intimité par rapport à la rue. Ayez néanmoins en tête que plus ils seront grands, moins la lumière atteindra votre intérieur, cela est d’autant plus vrai si l’espace entre le trottoir et votre habitation est petit. Réfléchissez donc bien si vous avez réellement besoin de vous cacher ou non. Ce conseil est aussi valable dans le cas d’une clôture occultante haute.

Sinon les plantations se feront comme dans n’importe quel endroit de votre jardin, en prenant en compte l’exposition, l’espace disponible, etc… Comme vous traverserez ce lieu 365 jours par an, faites en sorte que vos massifs restent jolis toute l’année en incorporant des plantes qui gardent leurs feuilles en hiver et des floraisons étalées au fil des saisons.

Les fontaines, bassins, statues et autres décorations

Bassin à l'entrée d'une maison ©inconnu

Bassin à l’entrée d’une maison ©inconnu

Les autres éléments de décoration que vous intégrerez embelliront votre espace mais n’oubliez pas que vous ne faites qu’y passez. Il est dommage de mettre en place un joli bassin et au final de n’en profiter que quelques minutes par jour.

Et vous, comment avez-vous aménagé votre entrée de maison?

Une réponse à Comment aménager l’entrée extérieure d’une maison

  • Je n’ai pas beaucoup d’espace entre la rue et ma porte d’entrée, mais une des photos sur cet article me montre que je peux quand même faire des belles choses. Pour l’instant il n’y a rien autours de mon entrée et c’est assez moche, mais j’ai envie d’y mettre des plantes. Je vais devoir faire plus de recherches car je ne m’y connais pas beaucoup en ce genre de chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus