Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Aménager un jardin en pente

Rizière en escalier © One_day_in_my_garden – Flickr (Creative Commons)

Concevoir un espace en dévers est sûrement l’un des exercices les plus difficiles en aménagement extérieur.

Il y a deux grands principes pour aménager un jardin en pente : terrasser pour aplanir le terrain et donc créer différents niveaux ou laisser la pente en place mais l’arranger de façon à faciliter son entretien.
La première solution rend le terrain « exploitable » alors que la seconde consiste à créer un aménagement esthétique mais où on ne pourra pas s’y promener.

Créer différents niveaux

Créer des niveaux dans un jardin en pente pour obtenir des espaces plans peut s’effectuer à l’aide de différents matériaux de soutènement :

  • L’enrochement : cela donne un coté très naturel mais ça a l’inconvénient de prendre pas mal de place en profondeur. Les blocs de roches taillés sont une alternative aux roches naturelles de différentes formes. Superposés les uns sur les autres, ils donnent un coté plus « stricte » à l’ensemble. Le coût est raisonnable si vous avez une carrière à proximité et si l’accès à votre terrain est aisé. Coût : €. Voir des photos.
  •  Les rondins de bois : ils doivent être impérativement scellés dans du béton. Utiliser du bois donne un coté naturel mais beaucoup plus rectiligne que les roches. Coût : €€. Voir des photos.
  •  Les palissades, aussi appelées dominos : elles s’intallent comme les rondins de bois et elles ont une durée de vie supérieure. Vous avez pas mal de choix pour le rendu esthétique : béton brut, béton coloré, finition grenaillée et même en pierre naturelle. L’effet peut etre assez imposant. Si vous avez un grand dénivelé, préférez deux rangées à une seule. Coût : €€€. Voir des photos.
  •  Dernière solution, un mur de soutènement en parpaings que vous pourrez habiller d’un crépis ou en pierre naturelle. Les gabions, dont j’ai déjà évoqué l’intérêt dans un précédent article, peuvent être aussi être utilisés pour faire du soutènement. Coût : €€€€.

Végétaliser la pente

L’autre solution pour aménager un talus est de le recouvrir d’un manteau végétal ne demandant aucun entretien. C’est une solution très différente de la précédente car l’utilisation ne sera pas du tout la même. Ici le but est de ne plus intervenir sur le talus et de laisser les végétaux le coloniser. C’est beaucoup moins onéreux que du terrassement et du soutènement.

Il faut utiliser des arbustes ou vivaces couvre sols qui n’ont pas besoin de taille : lonicera maigrun, cotoneaster rampant, millepertuis, pervenche, lierre… Ces végétaux sont des persistants, ils garderont leurs feuilles tout au long de l’année. Des conifères rampants comme certains juniperus sont aussi adaptés.
La plupart des végétaux couvre-sols à fleurs demandent une taille qui n’est pas toujours facile à réaliser dans un talus et sont caducs (ils perdent leurs feuilles à l’hiver), or avoir le talus à nu une partie de l’année est rarement l’effet recherché. C’est pour cela qu’il faut favoriser les plantes persistantes.

Une toile de plantation, genre de bâche perméable souvent verte, est fortement recommandée. Elle permet d’éviter la pousse des mauvaises herbes le temps que les végétaux colonisent l’espace. Il en existe des biodégradables qui ont une durée de vie d’environ 3 ans.

Voir des photos : au moment de la plantation et après quelques années.

Entre les deux

Dernière solution : vous pouvez procéder à un terrassement visant à créer des paliers plats et des pentes entre chaque que vous végétalisez. C’est une alternative économique qui vous permet d’obtenir des espaces exploitables où vous pourrez vous promener ou mettre une table et des chaises, tout créant des talus qui ne demandent pas d’entretien. Concernant les pentes, ne dépassez pas 50% de dénivelé, c’est à dire 1m de haut pour 1m de profondeur.

Et vous, comment avez-vous traité votre jardin en pente?
J’ai hâte de vous lire!

3 réponses à Aménager un jardin en pente

  • le coq dit :

    Propriétaires d »un ancien moulin en Haute Savoie (20 km de Genève), nous avons un terrain pentu, avec un ruisseau-torrent en bas, 1000 m² de pentes ! Nous avons donc choisi l’option « terrasses », avec énormément de talus à aménager, ce n’est pas une chose facile ! Je cherche des idées d’aménagements plutôt « paysagers-design », pas pour les talus, mais plutôt pour les abords de la grande terrasse en bois que nous souhaitons réaliser. Merci de votre aide !
    Cordialement. Brigitte

  • Bertrand dit :

    La terrasse est surélevée et vous souhaitez habiller le pourtour? Si c’est le cas et que vous souhaitez un style design, pourquoi ne pas opter pour un habillage en bois gris ou peint, vous pouvez aussi utiliser des éléments en béton brut ou coloré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus