Apprenez à créer, aménager, décorer votre jardin

Comment bien concevoir ses massifs de fleurs avant la plantation ?

Difficile d’imaginer un jardin sans massif, vous ne trouvez pas ? Même si l’on peut créer des haies et planter des végétaux isolés, comme un arbre, rien n’égale un massif bien fourni qui va décorer et structurer un jardin, tout en l’embellissant.

Si l’envie de créer des massifs ne manque pas, cela peut vite devenir un casse-tête à cause de toutes ces questions à se poser : où les placer ? Quelles dimensions doivent-ils faire ? Quelles formes doivent-ils avoir ?

D’autant plus que l’on doit répondre à ces interrogations avant même de commencer le choix des plantes. En effet, et c’est un principe à respecter scrupuleusement, on conçoit toujours ses massifs avant de choisir les végétaux qui les composeront.
Cela ne vous parait pas logique ? Imaginez : comment savoir si vous devez prendre des plantes qui aiment le soleil ou qui aiment l’ombre, si vous ne savez pas où se trouvera votre parterre de fleurs ? Ou combien de végétaux vous devez acheter si vous ne connaissez pas les dimensions de la plate-bande qui va les accueillir ?

Cette phase de conception est primordiale pour réussir vos massifs.

Pour vous aider, je vais vous expliquer comment concevoir des massifs fleuris qui apporteront un vrai plus à votre jardin.

 

Où disposer des massifs dans son jardin ?

Il existe une multitude de possibilités, car en plus de décorer, un massif peut aussi avoir d’autres utilités.

Pour mettre en valeur votre entrée

Un endroit privilégié pour installer vos massifs, se situe entre le trottoir et la façade principale de votre maison. Ils rendront instantanément votre entrée accueillante.

C’est d’autant plus important qu’il s’agit d’un passage que vous allez emprunter tous les jours pour sortir et rentrer chez vous, quelles que soient la saison et la météo.

Imaginez-vous en train de regagner votre domicile après une dure journée de travail : passer par une entrée fleurie et gaie n’est-il pas agréable ?

Pour mettre en valeur votre maison

Vous pouvez placer des massifs le long des façades de votre habitation. Cela mettra en valeur votre maison.

L’autre avantage de cet emplacement est qu’il est difficile de faire pousser du gazon jusqu’au bord des murs à cause de l’avancée du toit. Avec un massif, vous n’avez pas ce problème, il suffit de placer les plantes à quelques dizaines de centimètres du bord de la construction.

Un petit conseil qui a son importance : si vous placez des massifs sous les fenêtres, il faudra penser, lors du choix des plantes, à faire en sorte qu’elles ne soient pas trop hautes pour ne pas occulter les ouvertures et empêcher la fermeture des volets.

Pour cacher les limites de votre terrain

Les limites d’un terrain sont souvent matérialisées par une palissade, un mur ou encore une haie. Ce sont des éléments tout en longueur qui sont imposants visuellement. Vous pouvez réduire leur impact visuel en plaçant des massifs le long de votre jardin.

Cela permettra par la même occasion de dissimuler partiellement ou totalement les abords de votre terrain qui paraîtra alors plus grand !

Vous pouvez étendre le massif sur tout le long des contours de votre propriété ou opter pour plusieurs massifs, placés ponctuellement.

Vous avez aussi la possibilité de placer un ensemble de végétaux dans les coins de votre jardin afin d’en atténuer l’aspect très rectiligne.

Massif cachant la barrière et les abords du terrain

Pour mettre en valeur une allée ou un escalier

Si vous voulez mettre en valeur vos allées et vos escaliers, placer des massifs de part et d’autre de ceux-ci est une bonne solution.

Lors du choix et de la plantation des végétaux, faites en sorte qu’ils ne débordent pas trop sur le chemin sous risque de le rendre difficilement utilisable. Une allée reste une allée, on doit pouvoir l’emprunter facilement !

Plantes de chaque côté d’une allée

Pour délimiter des espaces

On a l’habitude d’utiliser des haies pour délimiter des espaces, y compris à l’intérieur d’un jardin. Eh bien, on peut faire la même chose avec des massifs.

Souvent, la hauteur de ceux-ci ne permettra pas un masquage aussi net qu’avec une haie, mais c’est un avantage ! On cache une partie du jardin tout en suggérant qu’elle existe et cela donne envie d’y aller.

Vous pouvez, par exemple, délimiter un espace repos propice à des activités de farniente telles que la lecture ou la sieste dans votre jardin, le tout un peu à l’écart du reste du terrain.
Cela peut être aussi pour séparer le potager. Un massif adossé à ce dernier permettra de créer une liaison en douceur entre le jardin d’agrément et le jardin nourricier.

Si vous avez un terrain tout en longueur, des massifs placés dans le sens de la largeur du jardin permettront de diviser celui-ci en plusieurs espaces et de casser l’effet de couloir.

Végétaux qui délimitent le pourtour d’une petite terrasse

Là où l’on peut difficilement mettre du gazon

Une fois que l’on a placé dans son jardin tous les éléments qui le composent : terrasse, potager, abri, piscine… le reste de l’espace est occupé par le gazon et les massifs.

Certains lieux sont mal adaptés au gazon car la tonte y sera difficile. C’est le cas des petites surfaces ou encore des talus, où il serait dangereux de passer avec une tondeuse. Dans ces conditions, les massifs peuvent être une bonne alternative. En effet, l’entretien est moindre : il suffit d’effectuer la taille annuelle de certaines plantes et de faire le désherbage, que l’on peut réduire fortement avec un paillage.
Pour les talus, n’hésitez pas à privilégier les plantes couvre-sols qui vont s’étaler et recouvrir l’espace.

 

Vous y voyez maintenant plus clair sur les emplacements où vous allez pouvoir placer des massifs de fleurs sur votre terrain.
Et comme vous le constatez, vous avez le choix !

Je vous laisse sélectionner dans votre jardin les emplacements de vos futurs massifs et après, je vous parle de leurs formes.

 

Quelles formes pour vos massifs ?

Si dans l’absolu, on peut donner les formes que l’on veut aux massifs, il faut néanmoins respecter quelques règles afin d’avoir un rendu esthétique et une cohérence sur l’ensemble du jardin.

En fait, le tracé des contours de vos plates-bandes dépend du style que vous avez donné ou que vous voulez donner à votre aménagement.

Si vous avez agencé votre terrain dans un esprit moderne, design, avec des lignes épurées, la forme de vos massifs devrait rester dans cet esprit de sobriété avec des formes géométriques.

Si, par contre, vous recherchez une ambiance plutôt naturelle ou champêtre, vous pourrez utiliser des lignes irrégulières et des courbes.
Attention néanmoins à ne pas faire n’importe quoi : les arrondis doivent être légers. Si vous faites des ondulations trop prononcées, l’effet ne sera pas joli.

Massif avec des courbes douces

Ces conseils sont valables pour les massifs ayant au moins un côté en contact avec du gazon, pour lequel on peut choisir librement la forme qu’on lui donne.
Dans le cas où votre parterre de fleurs se retrouve entre deux constructions, par exemple entre une allée et un mur, il suivra obligatoirement le tracé de ces éléments.

 

A ce stade, vous devriez avoir une idée plus précise de vos aménagements. Vous savez à présent si vous voulez créer des massifs aux lignes géométriques, ou plutôt avec des contours à l’aspect plus naturel. Il nous reste à déterminer les dimensions pour chacun d’eux.

 

Les dimensions

Comme je l’évoquais précédemment, le gazon et les massifs doivent se partager la surface qui est inoccupée quand le reste du jardin est aménagé.
Les dimensions de vos massifs dépendront donc de la répartition de la pelouse par rapport aux plantations. Vous devez prendre en compte deux paramètres :

  • Le côté pratique : une surface de gazon peut être nécessaire pour certaines activités extérieures. Par exemple, si vous avez des enfants qui veulent jouer dehors, ou encore si vous voulez garder un espace disponible pour installer une piscine plus tard. Vous devez alors réserver une superficie de pelouse assez grande pour pratique facilement ces activités et pour vos installations. Le reste peut être mis en massif.
  • L’aspect esthétique : plus vous créez de surfaces de massifs, plus vous aurez un effet d’opulence avec les floraisons et le volume des feuillages de vos plantes. C’est ce que vous recherchez ? Alors n’hésitez pas, plantez plantez plantez ! Par contre, si vous voulez garder de grands espaces dégagés pour un effet plus aéré, il vous faudra conserver de belles étendues de gazon. Vous voyez, c’est une question d’équilibre et de goûts personnels.

 

Afin de concrétiser vos choix, il faut noter l’emplacement, le contour et les dimensions de chaque massif. Pour cela, vous avez deux possibilités :

  • Si vous avez un plan général de votre jardin, vous pouvez dessiner dessus vos massifs. Rien ne vous empêche de faire plusieurs essais avant d’opter pour la version finale.
  • Sinon, vous pouvez aussi les représenter directement sur le terrain, en matérialisant leurs contours à l’aide d’un tuyau d’arrosage, d’une ficelle ou encore d’une bombe de peinture. Ajustez les limites jusqu’à obtenir les dimensions et la forme qui vous conviennent pour chaque plate-bande.

Voilà, vos massifs sont conçus !

 

Et maintenant, les plantes !

Grace à ces différentes étapes, vous avez conçu vos massifs. Vous savez combien vous en aurez, où ils seront installés, leurs contours et leurs dimensions.

Vous êtes prêt à choisir les plantes qui vont les composer.

Pour cela, il faudra prendre en compte la composition de votre terre, votre climat et l’ensoleillement de chaque emplacement de massif. Pensez à sélectionner les variétés en faisant en sorte qu’il y ait une succession des floraisons, c’est indispensable pour avoir un jardin fleuri tout au long de l’année. Enfin, il faudra voir l’agencement de tous ces végétaux, afin d’obtenir un rendu optimal.

Tout un programme ! Je vous explique comment procéder sur cette page.

Besoin d'un devis pour votre jardin?

Faites-en la demande! C'est gratuit et sans engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement un email dès que je publie un nouvel article, ainsi que des conseils inédits!

Votre prénom :

Votre adresse email :

Suivez moi sur Facebook Suivez moi sur Twitter Suivez moi sur Pinterest
Présentation

bertrand-lambert-verticalJe suis paysagiste et pourtant, je pense que vous êtes le mieux placé pour créer votre propre jardin.

Je vous donne tous les conseils et les méthodes pour y arriver.

En savoir plus